©Antoine d`Agata

 

Exposition de photographies « La vie nue » d’Antoine d’Agata

11.05–30.05 | KIEV
Musée National Taras Chevtchenko, 12, boul. Taras Chevtchenko

Originaire de Marseille, Antoine d’Agata est l’un des photographes français les plus radicaux, membre de l’agence « Magnum » fondée en France en 1947. Lauréat du prix Niépce en 2001, d’Agata est régulièrement exposé à « Paris Photo » et aux « Rencontres d’Arles ».

 

La série de photographies « La vie nue » a été réalisée lors du confinement induit par l’épidémie de la Covid-19. Antoine d’Agata a parcouru les rues de Paris avec un appareil thermique pour enregistrer, à sa manière, l’épisode viral qui a fait de la ville un étrange théâtre d’âmes errantes. Antoine d’Agata s’inspire de Paul Cézanne pour expliquer sa démarche : « Nous ne sommes qu’un peu de chaleur solaire emmagasinée, organisée, un souvenir de Soleil. Un peu de phosphore qui brûle dans les méninges du monde ».

 

Scénographie : Igor Ouvaroff